Contactez-nous instagram twitter facebook courriel
La revengeance des duchesses

Charlesbourg,
Charlesbourgoisie, Charles-bout-du-monde, Charlesbourg

Crédit : Mariana Montoya

Crédit : Mariana Montoya

Quartier qui en prend large, tranquille, ancien, plutôt boudé par le restant de la ville. On a l’image des maisons de banlieusards, des retraités. On croit qu’il ne se passe jamais rien, et pourtant.

Nous avons une magnifique bibliothèque au Trait-Carré, dont le toit vert offre une des plus belles vues de la ville qu’on puisse avoir. On a le Trait-Carré lui-même, porteur d’histoire au cachet unique, avec notre moulin des Jésuites. On a l’ancien zoo, un immense parc qui passe sous les radars. Deux centres commerciaux, des centres communautaires, des écoles…

Mais ce qui fait le charme de Charlesbourg, ce sont ses habitants.

Ce sont les personnes, comme notre première voisine, qui accueilleront leurs voisins immigrants comme des membres de la famille, qui offriront le thé, des pivoines et des journaux, pour mieux pratiquer le français avec les vénérables vieillards de cette famille au français cassé. Ce sont les dames comme cette même voisine qui sans faute était présente dans tous les événements familiaux. Des gens comme le voisin actuel de mon père qui va redonner la gentillesse qu’on lui donne au centuple. Un coup de main pour tondre la pelouse contre un verre de vin, des rires et une poignée de main sincère. Ce sont les gens du Brunet qui ont habité ce quartier toute leur vie, qui vont se souvenir de toi quand tu iras chercher tes médicaments et ton shampooing et qui demanderont de tes nouvelles. Ce sont des amitiés fidèles et honnêtes au cœur de chaque demeure et de chaque commerce.

Ce sont les personnes de la Maison de la famille, qui vont offrir un cercle, une aide, une oreille et un guide, qui vont inspirer les personnes qui s’y rendent à devenir meilleures. Ce sont des gens trop bons, au caractère franc, à qui on sait qu’on peut faire confiance.

J’ai toujours trouvé que le ciel à Charlesbourg était plus vaste, un peu différent qu’à d’autres endroits de la ville, peut-être parce qu’on est en haut d’une longue côte. Mais je pense qu’il reflète avec grâce la douceur des gens qui y habitent. Et je pense que c’est pour cela qu’il est aussi captivant.

Merci à nos partenaires