Contactez-nous instagram twitter facebook courriel
La revengeance des duchesses

SAINT-ROCH, ÇA VIT ET ÇA TRAVAILLE (portrait 4)

À la découverte des habitants et des entreprises du duché de Saint-Roch

Votre Dju-chesse est partie à la rencontre de ses amis vivant et travaillant dans Saint-Roch.
En voici les portraits.

HM

Q- Depuis combien de temps habites-tu le quartier Saint-Roch et qu’est-ce qui t’a fait y déménager?

R- J’y habite depuis juillet 2012, car c’est le quartier du centre-ville le plus dynamique, en vogue, jeune, etc.

Q- Ton entreprise/organisme se trouve également dans le quartier Saint-Roch. Pourrais-tu en faire une brève description?

R- Nurun Québec était une entreprise de conseil en informatique, pour des projets essentiellement gouvernementaux (applications Web, transformations organisationnelles, sécurité, etc.) avec des gestionnaires proches des collaborateurs. Elle a été récemment rachetée par CGI, une autre entreprise de conseil en informatique de Saint-Roch.

Q- Décris-moi une journée type pour toi dans le quartier Saint-Roch, ou des endroits où tu aimes aller ou que tu aimerais faire découvrir à nos lecteurs.

R- Aucune journée ne ressemble à une autre, donc je n’ai pas vraiment de journée type. ^_^ Je peux par contre dire que j’aime bien de temps en temps prendre mon déjeuner dans une brûlerie ou une boulangerie de la rue Saint-Joseph : Saint-Henri, Café Pékoe, Brûlerie Saint-Roch, Nektar, La Boîte à Pain ou Le Croquembouche. Pour le souper, c’est plus Bati Bassak, Tora-Ya Ramen, L’Affaire est ketchup ou Poutineville : les meilleures poutines de la ville. ^_^

Q- Que choisirais-tu de changer dans le quartier Saint-Roch?

R- J’avoue que pour le moment je trouve que notre quartier est assez complet. Certes, il y a quelques services qui n’y sont plus, comme le fleuriste, le poissonnier ou MEC, mais d’autres s’y installent, comme des réparateurs électroniques, l’école de danse, ou bientôt un centre communautaire plus au goût du jour.

Q- En dehors du travail, t’impliques-tu auprès d’organismes communautaires ou d’associations ou as-tu une passion que tu voudrais partager avec nos lecteurs?

R- Depuis cinq ans, je fais partie de la Ligue de Dodgeball de Québec, qui m’a énormément aidé pour mon intégration à Québec, en me permettant de côtoyer des personnes de tout âge et tout horizon, dans un cadre récréatif. C’est le moment de venir essayer durant les soirées libres avant la reprise de la saison en février. Pour plus d’infos, consultez dodgeballquebec.com.

Merci à nos partenaires