Contactez-nous instagram twitter facebook courriel
La revengeance des duchesses

SAINT-ROCH, ÇA VIT ET ÇA TRAVAILLE (portrait 3)

À la découverte des habitants et des entreprises du duché de Saint-Roch

Votre Dju-chesse est partie à la rencontre de ses amis vivant et travaillant dans Saint-Roch.
En voici les portraits.

Dominique

Q- Depuis combien de temps habites-tu le quartier Saint-Roch et qu’est-ce qui t’a fait y déménager?

R- J’habite dans Saint-Roch depuis un peu plus de dix ans maintenant. Je vivais à Trois-Rivières quand j’ai obtenu un emploi à Québec et j’ai choisi Saint-Roch dès mon arrivée, ayant trouvé un appartement tout près du bureau! Depuis, j’ai déménagé trois fois, toujours dans Saint-Roch, et nous y sommes maintenant propriétaires.

Q- Ton entreprise/organisme se trouve également dans le quartier Saint-Roch. Pourrais-tu en faire une brève description?

R- Je travaille pour l’Université du Québec, au siège social, qui se trouve juste devant le jardin Jean-Paul-L’Allier (anciennement le jardin Saint-Roch). Nous travaillons pour les dix écoles, universités et instituts qui composent le réseau de l’Université du Québec, dont trois qui se trouvent dans le quartier : l’INRS, l’ENAP et la TELUQ. Dans mon cas, je travaille plus spécifiquement aux projets du réseau des bibliothèques.

Q- Décris-moi une journée type pour toi dans le quartier Saint-Roch, ou des endroits où tu aimes aller ou que tu aimerais faire découvrir à nos lecteurs.

R- Voici une fausse journée typique, recomposée à partir de vraies habitudes : Le matin, après avoir déposé junior à la garderie, je passe me chercher un cappuccino au Nektar avant d’aller au bureau. Le midi, je vais dîner à L’Ascenceur, avant de faire des courses à L’Inventaire, trouver un cadeau pour mon frère qui a tout. Avant de rentrer au bureau, je me ramasse un beigne au Saint-Henri. Ma journée de travail terminée, je passe faire les courses pour le souper : Eumatimi, Fromagerie des Grondines et l’Intermarché.

Q- Que choisirais-tu de changer dans le quartier Saint-Roch?

R- Il faudrait avoir plus de verdure. Par exemple, lors de la rénovation de certaines rues, il faudrait en profiter pour élargir les trottoirs à certains endroits et y mettre des arbres.

Q- En dehors du travail, t’impliques-tu auprès d’organismes communautaires ou d’associations ou as-tu une passion que tu voudrais partager avec nos lecteurs?

R- À l’échelle très locale, je participe à des corvées de nettoyage et d’embellissement du quartier, entre autres celles organisées par Bien Vivre à Saint-Roch. Sinon, avec mon conjoint, nous recueillons des fonds pour l’Hôpital Sainte-Justine, et depuis peu aussi pour le Centre Mère-Enfant du CHUL, lors d’activités où nous nous déguisons en personnages de Star Wars.

Merci à nos partenaires