Contactez-nous instagram twitter facebook courriel

Archives du mot-clé incinérateur

Compostoé! – Deuxième partie

Crédit photo: Carl Jacques

Crédit : Carl Jacques

Votre duchesse Récup accompagne Claude Labonté, chargé de projet en compostage chez Craque-Bitume, au site de compostage communautaire du parc Cartier-Brébeuf.
À vos poubelles!


Image : Carl Jacques
Montage : Sara Venegas
Musique : Guau! « Alfalfa » (Bandcamp)

Merci à tou(te)s!

Compostoé! Duchesse-toé!

En as-tu vraiment besoin? (2e partie)

… d’un an d’essence à gagner?

Quel cadeau empoisonné! La granola en moi vous parle. Je reprends ici les mots de la duchesse de Limoilou 2017 :

« … je me suis inquiété pour mes concitoyens et concitoyennes. Comment une personne peut-elle garder sa santé mentale tout en affrontant, tous les jours, deux fois par jour, même, ce damné trafic?

C’est complètement inhumain. C’est de la torture. Coincé dans une boîte de métal, bien souvent seul, donc sans chaleur humaine, sans réconfort, sans discussion, à se battre pour chaque maudit centimètre… »

Pas assez écœurée du temps que tu passes dans ta voiture? Tiens, davantage! Et je ne dis pas que ce sont des méchantes, les personnes qui roulent en char. Il est souvent question des horaires ou des parcours pas possibles en transport en commun (ou simplement des zones mal ou pas desservies) qui poussent les personnes à choisir l’auto. C’est une drôle de situation : acheter un char pour aller travailler… pour se payer un char (et toutes les dépenses associées).

Qu’est-ce que j’aurais aimé à la place, comme cadeau? Quelque chose pour ma personne, pas pour ma bagnole! Quelque chose qui sort de l’« auto(bus)/boulot/dodo ». Pas besoin de feux d’artifice non plus. De la culture, mettons :

– Un abonnement croisé pour les théâtres de Québec. Combien de personnes, pour différentes raisons, vont moins d’une fois par an au théâtre? (Question reprise de la pièce « Le No Show » – quelle pièce!)

– Un abonnement au Clap. En passant, à partir du 9 mars, « Bras de fer », le documentaire des frères Seaborn sur la poussière rouge à Limoilou, sera à l’affiche. À ne pas manquer!
Bon, au moins, il était possible de gagner des billets et abonnements pour le MNBAQ. Je salue, partiellement, l’initiative du Carnaval.

 … d’un troisième lien?

Tsé, les messieurs qui parlent de ça comme l’avenir… ce sont clairement des gens jaloux de notre beau Limoilou! Parce que nous, un troisième lien, on l’a déjà, depuis longtemps! Checke ben ça :

  Crédit : Stéphane Groleau, Vegane Québec

Détrompez-vous, chiffres à l’appui : « vivre en périphérie [n’est pas] nécessairement une meilleure affaire, financièrement, que vivre en ville ». Et si l’on reprend les mots de Lewis Mumford, « ajouter des voies de circulation pour faire face à la congestion du trafic, c’est comme desserrer sa ceinture pour soigner l’obésité ».

Et je pourrais continuer avec :

… d’une tour à condos à Limoilou?

… d’un incinérateur en 2018?

Mais la Revengeance achève, malheureusement. Je vous salue royalement, et j’espère qu’on se reparlera de vive voix!

Compostoé! – Première partie

Votre duchesse Récup est partie dans son char allégorique à la rencontre de Claude Labonté, chargé de projet en compostage chez Craque Bitume. Nous avons parlé du compostage communautaire à Limoilou et à Québec.

Défi duchesses!

Trouvez un site de compostage dans votre duché (ou dans un duché sans duchesse), prenez un selfie et publiez-le sur votre page de duchesse.

Il est possible de trouver les différents sites de compostage sur cette carte.

Correction : Le troisième site de compostage à Limoilou se trouve au parc Ferland, et non au parc Bardy (mais vous pouvez toujours faire une demande pour en avoir un aussi au parc Bardy ;-) ).

Chauffeur du char allégorique : Louis Guillemette
Images : Robert Bélanger, Carl Jacques
Montage : Sara Venegas
Musique : Guau! « Ahora por ahora » (Bandcamp)
Merci à tou(te)s!

Compostoé! Duchesse-toé!

Benjamin, ton char est scrap

Avec le train-train quotidien, on en vient parfois à ne plus voir ce qui nous entoure. Alors j’ai décidé de prendre le temps de regarder voir ce que je pourrais voir.

Et finalement, ça m’a amené pas mal plus de questions que de réponses! Je vous les soumets ici, voyons si un brainstorm collectif nous donnera quelques réponses…

 

Maison joyeuse

 

Qui vit ici? J’aime m’imaginer que c’est quelqu’un de vraiment joyeux.

Une chose est certaine, c’est une personne non conformiste. Mon genre de monde.

 

 

 

Robert-GiffardRobert-Giffard. Le Québec a amorcé son mouvement de désinstitutionnalisation en 1960. Est-ce que les politiques gouvernementales ont vu à la mise en place d’un suivi adéquat dans la communauté, à l’allègement du fardeau des familles, au contrôle quant aux situations précaires de certaines personnes à leur sortie de l’institution psychiatrique?… Tsé, on parlait de filet social l’autre jour…

 

question 3

 

Question brève mais essentielle : est-ce que ça existe encore du monde qui loue des vidéos?!

En plus, c’est des vidéos de Végas! C’est exotique…

 

 

question 4

Est-ce que c’est supposé être accueillant ça? Et comment peut-on espérer une plus grande mobilité sociale en créant des enclaves d’où le monde peine à sortir? En leur retirant leur parcours d’autobus? Oui, oui, RTC, c’est à toi que je parle. Le parcours 4, tu vas faire quoi pour t’assurer que le monde qui l’utilise puisse encore se déplacer quand tu l’auras abandonné?

 

 

question 6

 

Comment est-ce qu’une ancienne taverne, reconvertie en restaurant gastronomique d’à peine 8 tables, a réussi à se hisser au premier rang des restaurants de la ville sur TripAdvisor?

 

 

 

question 5

Un incinérateur, en plein centre urbain, qui dépasse de 25 % les normes d’émanation en mercure, et de plus de 30 fois (oui oui, 30 fois!) les normes d’émanation de dioxines et des furannes, est-ce que ça ne devrait pas inquiéter les résidents un peu plus qu’ils ne semblent l’être? Et ceci dit, ce n’est pas seulement Maizerets qui devrait s’inquiéter, si vous voulez mon avis. Un petit coup de vent et ça se retrouve toute chez vous ça mes amis…

 

question 7

 

Une question plus simple cette fois-ci. On a-tu vraiment besoin de plus de condos à Québec?!? Peut-être que c’est moi qui ne comprends pas quelque chose… Mais tsé, selon la SCHL, il y a 19 condos à vendre pour 1 acheteur…

 

 

question 8

 

Finalement…

Benjamin, veux-tu ben me dire kèssé qui est arrivé à ton char coudon?!

 

 

 

Merci à nos partenaires