Contactez-nous instagram twitter facebook courriel

Archives du mot-clé Neuchâtel

Imposteur

Début novembre 2017, sans savoir exactement ce que c’était, j’ai envoyé ma candidature pour devenir duchesse de la Revengeance.

Quelques semaines plus tard, à peine quelques secondes après avoir reçu le courriel d’acceptation plein de sourires, le doute, mon vieil ennemi, s’est faufilé derrière moi – ninja malsain – pour m’assaillir.

T’as pas d’affaire là-dedans, qu’il me disait. T’es pas assez féministe. T’es pas assez belle. T’as rien à dire. T’es pas intéressante. Tout le monde va s’en foutre. Ça va nuire à ta carrière. Tu vas avoir l’air d’une débile, comme d’habitude, mais en public. Tu vas te ridiculiser. Et ça va être immortalisé sur Internet pour toujours. (La liste continue, je vous l’épargne.)

De toute évidence, je l’ai ignoré, j’ai accepté et j’ai, en bon français, embarqué dans la patente à fond la caisse.

Ça ne m’a pas empêché de me sentir comme une imposteur du début presque jusqu’à la fin.

J’ai rencontré toutes ces femmes absolument incroyables, qui ont tellement de choses à dire, qui s’impliquent, s’expriment, créent, réinventent et me fascinent. Les lire et les écouter m’a poussée à me demander : Jo, que fais-tu? À quoi te sert ta vie? Qu’as-tu à dire, toi?

Ça a l’air ludique et facile, la Revengeance, mais, cliché ou pas, ça a changé ma vie. Ça m’a sortie de ma léthargie, dans laquelle j’étais plongée depuis quelques années. Je me suis rappelé avoir été comme elles, avant. Avoir eu des choses à dire et des projets à avancer, avoir fait concorder mes gestes avec mes valeurs. Avoir été moi-même.

Anouchka, ton incroyable force et ta personnalité m’ont inspiré à ne jamais me taire.
Mariana, ton amour et ta franchise m’ont donné envie d’aller au bout de mes passions.
Marjolaine, je n’oublierai jamais nos conversations intimes et tout le bien que tu m’as apporté avec seulement quelques mots et une bonne dose de compassion.
Sara, tu m’as poussée à revisiter mes valeurs et à réfléchir à l’impact que j’avais sur la société.
Karoline, ta générosité et ton implication incroyable m’ont donné le coup de pied aux fesses dont j’avais tellement besoin.
Julie, ton entregent et ton aisance m’ont donné le courage de prendre la parole et de m’exprimer.
Émilie, ta créativité et ta motivation débordante m’ont redonné le goût des lettres et, surtout, de la poésie.

Aujourd’hui est une fin théorique, mais je déclare la Revengeance 2018 éternelle.

Merci à nos partenaires