Contactez-nous instagram twitter facebook courriel

Archives du mot-clé Revengeance 10

Quelle duchesse de la Revengeance 10 es-tu?

C’est la dixième édition de la Revengeance des duchesses, la ville de Québec brille de mille feux et les sept duchesses de l’édition 2019 s’amusent à enflammer le web. Toi, tu as toujours voulu être une duchesse? Eh bien, grâce à cet article, tu seras en mesure de t’identifier à l’une des duchesses de la 10e Revengence.

Ce sont toutes des personnes plus belles les unes que les autres, donc à toi de découvrir laquelle de ces dernières te ressemble le plus…

Hélène de Saint-Jambe, duchesse poète forte et courageuse

L’audace et les mots n’ont pas de secret pour toi? Tu aimes écrire des choses qui parfois choquent et réveillent les esprits? Selon toi, il est important de dénoncer les enjeux criants de notre société avec audace, volonté et habileté? Eh bien, Hélène de Saint-Jambe saura certainement te charmer en février. Avec la force d’une lionne et la douceur du tamia rayé, cette duchesse animera de son feu sacré le blogue de la Revengeance.

 

 

Andréanne de Lévis, duchesse multi-multi-talentueuse

Tu aimes l’improvisation (virgule) le théâtre (virgule) l’écriture (virgule) la mise en scène ou la plasticine? (En fait, tu ne te souviens pu de si tu aimes ça la plasticine, mais tu serais quand même vraiment willing de participer à une soirée de pâte à modeler?) Eh bien, il est très probable que la duchesse de Lévis soit celle qui te ressemble le plus. L’idée est simple, plus que tu aimes d’affaires plus que tu ressembles à Andréanne Virgule duchesse de Lévis. Une agenda bien chargé, des projets plein la tête et des rêves à faire fleurir, voilà ce qui caractérise Miss Virgule.

 

Myriam de Saint-Sauveur, duchesse sensible et créative

Ton garde-robe est garni de vieux sacs de papier, d’un restant de colle Pritt, de morceaux de verre, de macaronis et de pastilles d’aquarelle? Tu aimes faire des soirées bricolage avec toi-même sur des airs d’artistes musicaux underground et touchants? Eh bien, c’est certainement la douceur et l’imagination de la duchesse de Saint-Sauveur qui te ressemble le plus. Pleine de paradoxes, avec l’habileté de ses doigts de fée et sa rough passion pour les gros moteurs, Myriam te séduira certainement à l’aide de ses photos et textes colorés aux teintes de Saint-Sauveur.

Fre du vieux-Limoilou, duchesse non-binaire et +

Dans ce monde de plus en plus inclusif (ou entk qui essaie de l’être), tu es heureux de pouvoir enfin essayer de prendre une place qui te revient sans être obligée d’être caractérisé. Tu crois que les limites d’aujourd’hui seront les vestiges de demain? Eh bien, Fre est probablement la duchesse qui te représente. Iel a toujours le sourire et le mot qu’il faut pour t’aider à comprendre l’univers de la non-binarité et du genre. Un humour parfait, une passion pour l’humain. Sa personnalité attachante et ses mots justes sauront très probablement égayer tes matins de Revengeance.

 

Joëlle de Limoilou, duchesse réconfortante au cœur d’or

Tu aimes écouter les autres et as les bons mots pour rassurer, réconforter, aimer ou rire? Pour toi, tous les corps sont beaux et l’estime de soi est un enjeu crucial pour l’épanouissement des femmes au sein de notre société? Tu aimes combattre l’intimidation à coups de crowbar et de chocolat? Eh bien, c’est certainement la duchesse de Limoilou qui te représente le mieux. Bref, Joëlle avec ses sourires francs, son style vestimentaire hallucinant et son écoute saura très certainement se faire remarquer via les interwebs.

 

Mélissa de Roch-City, duchesse pulpeuse, communicative et structurante

Tu as toujours le mot juste, la bonne expression ou la bonne phrase à dire? Tu es habile pour communiquer et aimes utiliser le bon rouge à lèvres pour partager tes idées? Eh bien, il y a de fortes chances que Mélissa soit la duchesse qui te convienne. Bien organisée, ponctuelle et charmante cette duchesse a le tour de communiquer via n’importe quelle plateforme. Tu auras très certainement un plaisir fou à découvrir cette dernière via des textes vrais et audacieux.

 

Andréanne de l’île d’Orléans, duchesse maladroite et coquine

Tu aimes les belles robes, le parfum et ensuite aller jouer dans la bouette pis cueillir des fraises avec tes amis? Tu adores prendre position sur des sujets prenants, mais parfois tu as l’impression que ta pertinence se retrouve perdue quelque part entre les discours de Brigitte Bardot, Véronique Cloutier et Richard Desjardins? Tu adores être sur scène faire des spesstake et tu as un petit côté osé pas très bien caché? Il va sans dire que la duchesse qui te représente est Andréanne Fémini-Bof d’Orléans (Moiiii!). Avec le style à tout casser de Marina Orsini et la maladresse de Britney Spears (version soft) cette dernière saura gagner ton cœur avec ses interventions pertinentes… ou pas, sur le blogue.

 

Alors finalement, quelle duchesse de la Revengeance 10 es-tu?

 

 

 

 

Tout. Rien. En même temps

Marrie E. Bathory, duchesse de Montcalm 2016

Depuis trois ans, quoi?
De petits riens tranquilles et d’autres moins. Des changements profonds, ou peut-être pas : que peut-on devenir sinon davantage soi-même?

Je reste à l’abri dans Montcalm-village-centre-du-monde, indétrônée.
Indétrônable, comme toute duchesse revengeresse : tu as la piqûre et ça y est, t’as ça dans le sang, c’est pour la vie.

Trois ans, donc. À la suite de tout ce qui nous est tombé dessus – tout ce qui donne envie d’exploser, ou d’imploser, ou de crier, à l’infini : les horreurs politiques, les iniquités, la fin du monde et le reste –, on a cette impression que l’univers s’est transformé. Et pourtant, il est demeuré tel quel.

Les plaques tectoniques ont bougé. Ça gronde, mais. Non, le monde n’a pas encore changé, pas vraiment. Sauf que toi, tu t’es paré·e à le saisir.

La Revengeance, c’est ça : ouvrir grand la porte des possibles.

Les « j’ai toujours voulu » s’étendent là devant, sur la route de briques jaunes du pays d’Oz. Tu tends la main à la sorcière féministe (plutôt que de l’écraser), te lances dans la lutte.
Tu demandes, tu obtiens.
Et chaque nouvelle rencontre, chaque tournant, chaque obstacle franchi transforme ta vie pour le mieux.

Fait que, fonce. Franchis le seuil. Revenge-toi. La ville – le monde t’appartient.

Photo : ME Bathory

Bio

Poète indisciplinaire et travailleuse culturelle depuis plus de vingt ans à Québec, Hélène Matte est un électron libre portant de nombreux chapeaux : écrivaine, commissaire et médiatrice, performeure et artiste visuelle, mère de famille et citoyenne. Sa pratique investit les notions de voix, de rencontre et d’art-action. Elle a réalisé des expositions et performances ailleurs dans le monde, mais agit aussi au niveau local, où elle initie des projets rassembleurs tels Apprentis poètes! (2014) et Vies de Quartier (2016). En 2019, elle diffuse le projet multidisciplinaire ZumTrobaR.

Ce qu’elle fait dans la vie : De la poésie hors livre, de la médiation culturelle, de la cuisine

Ses plus grands défis : Développer son oreille et sa voix. Ne pas pogner les nerfs trop vite.

Ce qu’elle aime de son quartier : La beauté des vieux bâtiments, l’ambiance, les coopératives, les parcs et les gens, en particulier les originaux, les militants d’expérience et les enfants

Ce qu’elle n’aime pas de son quartier : Les nouveaux développements sans considération pour les habitants des alentours, qui font semblant de s’intéresser aux logements sociaux pour faire mousser l’acceptation sociale et qui finalement offrent un manque flagrant de cohésion tant sur le plan esthétique qu’écologique en plus de briser nos murs avec leur dynamite.

Une cause qui lui tient à cœur : Sauver la vocation (agricole) des terres des Sœurs de la Charité (vive l’agriculture locale!)

Si elle devient reine, elle s’engage à donner la cagnotte à l’École Saint-Jean-Baptiste pour participer au financement du réaménagement de sa cour d’école

Bio

La duchesse de Roch-City II 2019 en est une aux mille et une tuques! Qu’à cela ne tienne, elle refuse toute étiquette : performeuse, médiatrice culturelle, intellectuelle, féministe, militante, poète… Elle se compare plutôt simplement à un couteau suisse ou à un Transformer. Elle s’est jointe au conseil d’administration de la Revengeance à partir de 2016, où elle portait fièrement le titre de roturière (et même de gueuse pour les intimes), s’écartant de tout titre de noblesse jusqu’à tout récemment. Elle a obtenu en 2018 son doctorat à l’Université Laval. Cette même année, elle a aussi travaillé quelques mois dans la Ville Lumière, avant de revenir à Saint-Roch/Roch-City, son quartier de prédilection. Elle travaille actuellement dans le milieu des arts de la scène comme responsable des communications. 

Bio

Andréanne Fémini-Bof, duchesse d’Orléans. Île d’Orléans. De retour dans son duché depuis juillet, Andréanne Fémini‑Bof d’Orléans est une jeune femme ayant l’engagement et le sourire facile. Pour elle, tous les moyens sont bons pour exprimer une idée, un rêve, une passion. Oscillant entre le monde rassembleur de la récréologie et l’univers créatif du monde artistique, cette duchesse aime changer le monde un rire à la fois. Burlesque, clown, humour, chant, poésie… elle multiplie les outils pour créer des univers rocambolesques à faire rougir de plaisir. Agente de changement, énergique, mélodramatique, organisée et fonceuse, Andréanne Fémini‑Bof croit avant tout à l’importance de la concertation et de l’unification des forces d’un milieu pour arriver à faire bouger des montagnes.

Bio

En 4e année, elle a reçu un certificat de gentillesse. Depuis ce temps, elle n’a cessé de croître : les mèches en bandes rouge vin, les messages textes en papier triangle, les stylos en gel pastel. On était loin de se douter que cette ancienne timide au cerveau aussi organisé qu’un bac à DVD chez Walmart clamerait aujourd’hui ses convictions à tous ceux qui ne veulent pas l’entendre. Empreinte de sérénité, elle s’est rendue à l’évidence : elle n’est rien de plus qu’une autre survivante du papercut.

Bio

Fre est une sorcière de salon, c’est-à-dire que ses activités ésotériques se limitent à dire à ses ami·e·s leur horoscope et à mettre ses cristaux au soleil. Iel est une personne non binaire, ce qui ne change pas grand-chose à sa vie, à part avoir un sujet de conversation lors d’une première rencontre avec iel. Social justice warrior dans l’âme, iel aime s’impliquer (et chialer) pour qu’on vive juste dans un monde meilleur.

Bio

Arrivée dans sa paroisse en 2015, Myriam a trouvé dans Saint-Sauveur une communauté attachante et un milieu de vie inspirant pour développer son potentiel artistique. Elle revendique maintenant son identité de « Basse-Villaine » avec fierté et passion.

Dernière des bachelières en ethnologie et patrimoine, elle s’intéresse au processus créatif, à la collaboration ainsi qu’à la transmission des connaissances et du savoir-faire. Sa démarche artistique l’amène vers la pratique du vitrail, une discipline qui lui permet d’exprimer sa sensibilité et de surmonter de nombreux défis.

Grande promeneuse et observatrice du quotidien, cette passionnée d’histoire veut révéler la beauté singulière de ses paysages et de son patrimoine populaire. Que ce soit en admirant les saules de la rivière Saint-Charles ou les pick-up Ford F-150, elle aime les contrastes et les paradoxes de ce quartier qui lui ressemble.

FYI : Lorsqu’on me demande si mes « cheveux sont-tu frisés naturel? », je réponds oui! C’est 100 % naturel!

Sept duchesses pour la dixième édition de la Revengeance

Québec, 8 janvier 2019 – L’organisme Diadème est fier de dévoiler la toute nouvelle cohorte de la Revengeance des duchesses! Cette dixième édition se déroulera du 1er au 15 février 2019 dans différents endroits de la ville de Québec.

Sept magnifiques duchesses vous feront part de leurs découvertes, de leur créativité et de leur amour pour leur duché par le biais de leur blogue. Il s’agit de Joëlle (Limoilou), Myriam (Saint-Sauveur), Andréanne Fémini-Bof d’Orléans (Île d’Orléans), Fre (Vieux-Limoilou), Hélène de Saint-Jambe (Saint-Jean-Baptiste), Mélissa (Roch-City), et Andréanne Virgule duchesse (Lévis). Vous pourrez lire leurs textes dès le 1er février au www.revengeanceduchesses.com. Les membres du public seront invités à y voter quotidiennement pour la duchesse de leur choix tout au long des festivités.

Encore cette année, La Korrigane proposera une bière spéciale, La Dixième Revengeance, en vente sur place durant les quinze jours de l’événement.

En plus des activités classiques de la Revengeance des duchesses (lancement, Tournée des Grandes Duchesses et couronnement, entre autres), le Festival féministe de la Revengeance proposera à nouveau tables rondes, discussions, conférences et activités sur divers sujets d’actualité liés au féminisme.

La programmation complète sera dévoilée bientôt. Le lancement officiel des festivités aura lieu le 1er février prochain.

Demandes d’entrevue ou information supplémentaire :
Annie Fournier, contactduchesses@gmail.com

– 30 –

Revengeance 10 : La Revengeance recrute en grand pour ses dix ans

Soumets ta candidature dès maintenant!!!

Québec, 15 octobre 2018 – La Revengeance des duchesses aura dix ans en 2019! Et aujourd’hui, elle lance sa campagne de recrutement annuelle. La 10e édition de cet incontournable événement hivernal se tiendra du 1er au 15 février 2019. Les aspirantes duchesses ont jusqu’au 4 novembre à minuit pour soumettre leur candidature en remplissant le formulaire d’inscription, disponible ici.

Pour former sa nouvelle cohorte, la Revengeance invite des femmes de toutes les nationalités, de toutes les cultures et de toutes les générations à chausser leurs bottes à crampons afin de célébrer l’hiver dans toute sa diversité. Créatives et originales, les duchesses de la Revengeance partageront avec le public leur perspective unique ainsi que l’amour de leur quartier à travers des publications Web et plusieurs autres activités hivernales.

Les participantes doivent être âgées de 18 ans et plus et résider dans la région de Québec. Fidèle à son habitude, et dans le but de respecter son objectif de donner la parole aux femmes, la Revengeance accueillera au maximum un duchesse homme au sein de son équipe. Les duchesses de cette année seront appelées choisir une cause ou un organisme coup de cœur de leur duché.

Pour sa 10e édition, la Revengeance compte faire entendre son cri : La ville est à nous!

Ce 10e anniversaire sera souligné en grand : clins d’œil aux duchesses des années précédentes, deuxième édition du Festival féministe de la Revengeance, retour d’activités phares… Surveillez aussi les apparitions de Bonhommette, fière membre de notre escouade hivernale ducale, sur le Web ainsi que lors de nos nombreux événements.

Nouveau conseil d’administration

Afin d’encadrer l’édition 2019 de la Revengeance des duchesses, un nouveau conseil d’administration a vu le jour en juin dernier. Il est formé de Karoline Stanton (présidente), Joannie Morrissette-Dupuis (vice-présidente et trésorière), Anouchka (reine 2018 de la Revengeance), Marrie Bathory (secrétaire) et Annie Fournier (communications).

– 30 –

Informations : Annie Fournier, communications / contactduchesses@gmail.com

 

Merci à nos partenaires