Contactez-nous instagram twitter facebook courriel

Archives du mot-clé Richard Cantin

Gens de Saint-Jambe : le duc David (2019) et la duchesse Granola (1998)

David Nadeau Bernatchez, citoyen du monde et de Saint-Jambe

Duc de Saint-Jambe 2019 par procuration, David en est un, parmi les surdiplômés talentueux et multitâches du faubourg. C’est un esprit libre qui a préféré ne pas se barrer les pieds dans les institutions pour faire carrière, qu’elle soit universitaire ou artistique. Il écrit sans chercher à publier et cherche plutôt à rendre poétique sa vie elle-même. C’est d’ailleurs un père de famille accompli. Il habite le centre-ville mais demeure attentif aux cycles des saisons. Il connaît la forêt : une partie de l’année, il est producteur de sirop d’érable biologique.

Boîte de conserve de poésie liquide, un poème bio d’Hélène de Saint-Jambe en intime collaboration avec David Nadeau-Bernatchez

Si Nietzsche philosophait à coups de marteau, David, lui, a fait ses études en tapant sur une batterie pour faire du groove et de la musique actuelle. Philosophie et anthropologie visuelle l’ont mené à fréquenter des ethnomusicologues et à effectuer de tumultueuses recherches sur les musiques urbaines de Kinshasa. Cette ville d’Afrique centrale est l’une des plus densément peuplées et la plus grande agglomération francophone de la planète. David est probablement le seul Saint-Jambien à suivre avec autant d’attention les élections en République démocratique du Congo.

Lokassa, vidéo de 1:33 min poème et réalisation de Hélène de Saint-Jambe, mettant en vedette Jean-Marie Alexandre et Justice Rutikara. Cette vidéo a été réalisée en 2007, la veille du premier scrutin historique de la République Démocratique du Congo (ancien Zaïre).

Les nombreuses réalisations cinématographiques de David Nadeau-Bernatchez relèvent plus souvent de l’art contemporain que de la pub télévisuelle. Gentleman-acériculteur en région et citoyen du monde, ses perspectives sont larges mais toujours concernées par sa localité, sa culture et ses gens. Il a d’ailleurs développé un projet d’art-web qui résonne avec la thématique de la dixième Revengeance des duchesses, « La ville est à nous ». L’oeuvre, à la fois atypique et emballante, fait une kaléïdoscopie hallucinante de la ville de Québec, composée de fragments en mouvement : il faut visiter le projet Ludovica.

http://www.projetludovica.com

https://www.lesoleil.com/arts/projet-ludovica-quebec-en-recits-utopiques-6615a62084016fdad1a7693fe3d931c6

Richard Cantin, alias duchesse Granola

Journal de Québec, février 1998

J’adore Richard. Pas juste parce qu’il fait les coupes de cheveux étranges que je demande. C’est parce qu’en plus d’être beau et intuitif, il est avant-gardiste. C’est un créateur qui soigne son monde. À son salon, ses produits son éthique et sa déco est personnalisée. Il offre de délicieux gâteaux vegan et transforme comme nul autre le shampooinage en un massage de tête bienfaiteur. Richard est un Saint-Jambien de longue date. À une certaine époque, il était serveuse au Drague. Cette institution du faubourg, l’une des plus grandes discothèques en ville, organisait, comme la Revengeance aujourd’hui, un évènement parallèle au Carnaval de Québec avec ses duchesses et sa propre mascotte. En 1998, Richard était la superbe duchesse Granola. Cette année le Drague est partenaire du Carnaval officiel et a désigné une Reine des glaces, la ténébreuse Adriana. D’ailleurs, si vous avez encore du jus après la Revengeance, elle nous invite au Drague le 16 février pour un bal électronique fort en commandites.

Richard me prête la vitrine de son salon de coiffure le temps de la Revengeance, du 1er au 15 février. J’y présente deux vidéos. Allez voir au salon T’es-tu vu l’allure?, 317, rue Saint-Jean.

Richard et son comparse Bobby du salon de coiffure T’es-tu vu l’allure?, dessin courtoisie de Hélène de Saint-Jambe 

 

Merci à nos partenaires