Contactez-nous instagram twitter facebook courriel

Archives du mot-clé vielle à roue

Michel Côté, un homme d’exception

C’est un bonheur de côtoyer ce Saint-Jambien originaire de Beauport, du temps où il y avait encore là-bas des champs d’aubépine magiques. C’est un homme polyvalent mais unique, un créatif d’une grande profondeur, un être d’exception. Probablement un des meilleurs jazzmans du Québec, avec son frère Pierre Côté. Celui-là, quand il joue de la contrebasse, il nous emporte illico. Ça vibre jusqu’à loin, au tréfonds de l’existant. Rien de moins. La musique, ça génère des liens entre les personnes, mais ça crée aussi de l’espace à l’intérieur des individus. Eux, ils créent de vastes espaces de liberté, notamment quand ils improvisent. Tous deux, en compagnie du saxophoniste Alain Boies, ils forment le CBC Trio depuis les années 1970. Aussi, avec Michel Lambert, ils sont le Maïkotron Unit, un projet intemporel de musique actuelle autour d’instruments inventés. Vous les avez peut-être entendus aux Mardi-Jazz du Fou-Bar, ou sur la scène de la Maison de la littérature, où ils accompagnent parfois les poètes, ou encore vous avez l’un de leur nombreux disques (ou cassettes!). Sinon je vous plains, je vous prie d’accueillir votre chance. Une telle qualité à notre portée, c’est rare.

Photo de Michel Côté tenant une guitare, habillé de noir, barbe blanche

Michel Côté, photo de Jean-Christophe Blanchet (courtoisie)

Compositeur et multi-instrumentiste, Michel Côté est un musicien éclectique. Sa musique est originale et sans compromis. Il a participé à de nombreuses tournées nationales et internationales et a joué avec des musiciens d’envergure, notamment au sein du Bill Dixon Orchestra à New York, avec qui il a collaboré plusieurs années et contribué à cinq albums. Michel est constamment à l’affût des expériences inédites. Présentement, il poursuit assidûment des recherches et développe un projet nommé Herbievore, un hommage essentiel au pianiste méconnu Herbie Nichols (1919-1963).

Michel ne fait pas que dans le jazz. Il mêle ses notes à la littérature vivante, pratique la musique contemporaine et se nourrit de musiques traditionnelles d’ici et d’ailleurs. Il joue de la clarinette basse, du saxophone, de la batterie, de la guitare, mais aussi, il est un as des flûtes et des percussions en tous genres… sans compter les instruments inventés. Comme cette « guitare de barbarie » conçue en 2018.

Photo d'une guitare de barbarie, qui ressemble à une guitare ordinaire, mais perchée tête en bas sur un trépied.

Guitare de barbarie, création de Michel Côté, photo de Jean-Christophe Blanchet (courtoisie)

Michel est par ailleurs un fin réparateur d’instruments. Dernièrement, il a ressuscité une vielle à roue et l’a apprivoisée. Elle est née en 1889 à Jenzat, un village d’Auvergne. Son père, Jacques-Antoine Pajot dit le Jeune, est le dernier d’une lignée de neuf générations de facteurs de vielles. La voilà, je vous présente Elvira Manivella, une grande dame nouvellement arrivée dans Saint-Jambe après une traversée mouvementée du temps et de l’océan Atlantique. Au début elle chantait comme une arrière-grand-mère en phase terminale, mais grâce aux soins minutieux de Michel (et plus de 75 heures d’ouvrage), elle a retrouvé sa voix. Elle est notamment vocaliste au sein d’un autre projet de création, celui-ci nommé ZumTrobaR.

Photo de la vielle à roue sur fond blanc

Elvira Manivella, photo de Jean-Christophe Blanchet (courtoisie)

ZumTrobaR est un projet que j’ai fondé et que je déploie auprès de Michel. Notre titre salue le médiéviste Paul Zumthor, le poète que nous interprétons. Il conjugue son nom au mot trobar, qui signifie « troubadour » dans la langue de ceux-ci, l’occitan.

Vous êtes les bienvenus au lancement de ZumTrobaR, et du CD L’oeil nu, le 14 mars 2019, lors du Mois de la Poésie.

http://www.moisdelapoesie.ca/prog2019/2019/2/5/lil-nu

ZumTrobaR remercie le sympathique Café Bistro Au Bonnet d’Âne pour sa magnifique échelle!

 

Merci à nos partenaires