Contactez-nous instagram twitter facebook courriel
La revengeance des duchesses

Tout. Rien. En même temps

Marrie E. Bathory, duchesse de Montcalm 2016

Depuis trois ans, quoi?
De petits riens tranquilles et d’autres moins. Des changements profonds, ou peut-être pas : que peut-on devenir sinon davantage soi-même?

Je reste à l’abri dans Montcalm-village-centre-du-monde, indétrônée.
Indétrônable, comme toute duchesse revengeresse : tu as la piqûre et ça y est, t’as ça dans le sang, c’est pour la vie.

Trois ans, donc. À la suite de tout ce qui nous est tombé dessus – tout ce qui donne envie d’exploser, ou d’imploser, ou de crier, à l’infini : les horreurs politiques, les iniquités, la fin du monde et le reste –, on a cette impression que l’univers s’est transformé. Et pourtant, il est demeuré tel quel.

Les plaques tectoniques ont bougé. Ça gronde, mais. Non, le monde n’a pas encore changé, pas vraiment. Sauf que toi, tu t’es paré·e à le saisir.

La Revengeance, c’est ça : ouvrir grand la porte des possibles.

Les « j’ai toujours voulu » s’étendent là devant, sur la route de briques jaunes du pays d’Oz. Tu tends la main à la sorcière féministe (plutôt que de l’écraser), te lances dans la lutte.
Tu demandes, tu obtiens.
Et chaque nouvelle rencontre, chaque tournant, chaque obstacle franchi transforme ta vie pour le mieux.

Fait que, fonce. Franchis le seuil. Revenge-toi. La ville – le monde t’appartient.

Photo : ME Bathory

Merci à nos partenaires